Les systèmes brevetés mis en place par STRATEGI’HOM intègrent des objectifs de facilitation du suivi des résidents :

  • l’alerteur de chute
  • le saturateur
  • l’échangeur vocal

– en cas de chute éventuelle, l’alerteur de chute permet d’informer le personnel qu’un résident peut être en difficulté. Ce matériel est situé sous le matelas et adresse un message sur une tablette en cas de risque.

– en cas d’incontinence, le saturateur permet de suivre voire d’anticiper le change d’un résident, notamment pour l’équipe de nuit. Ce matériel détecte le niveau d’absorption de la protection et alerte, sur une tablette, le personnel lorsque le niveau devient critique.

-en cas de difficulté, le résident peut alerter le personnel (complète ou remplace l’appel malade), peut parler pour indiquer sa difficulté et le personnel peut échanger avec lui afin de le rassurer en attendant l’arrivée du personnel…, il permet aussi une localisation.
Il ne s’agit pas d’un bracelet « Alzheimer » mais d’un équipement rassurant pour le résident, sa famille, l’équipe.

Ce matériel peut aussi enregistrer les échanges, les propos tenus par le résident ce qui peut permettre l’information de la direction de certains dysfonctionnements, soit dans le traitements des difficultés rencontrées par le résident soit dans la maltraitance éventuelle (subie par un autre résident, par un salarié… cf. derniers faits divers notamment commis par un AS sur une résidente de 98 ans, la nuit !).

Nous utilisons la technologie LoRa pour transmettre les données.

La technologie LoRa permet de faire transiter de petits paquets de données, comme des mesures prises par un capteur de température, d’humidité, ou encore de pression. Un compteur d’eau ou d’électricité peut par exemple envoyer une fois par jour un bilan de consommation, notamment pour permettre de réaliser des économies d’énergie. Cette technologie de communication peut être utile aux mairies qui veulent développer une smart city. En plaçant de petits détecteurs de vibrations sous la chaussée à différents points stratégiques, les villes peuvent par exemple savoir combien de véhicules passent à différentes heures de la journée et réorganiser leur plan de circulation plus intelligemment.

Attention, les appareils qui communiquent en LoRa ne sont pas reliés au réseau en permanence, pour éviter de consommer trop d’énergie. Ils s’allument périodiquement (une fois par semaine, chaque jour ou chaque heure, cela dépend de l’usage). Les data qui transitent en LoRa ne peuvent donc pas être de nature à être communiquées en urgence (des informations sur le bon fonctionnement d’un pacemaker par exemple, d’un saturateur).

Consultez les pages qui détaillent les fonctions et les modalités 
du matériel !